Pour visionner le film :

http://pro.souslepontdavignon.com

Sous le pont d’Avignon plonge le spectateur dans les rues de l’ancienne cité papale, dans une déambulation libre, au rythme des saisons et du vent. On y fait la rencontre d'hommes et de femmes en marge de la société qui racontent des bribes de leurs vies, fragments de leur existence brisée.
On y découvre des inscriptions, des dessins, des installations insolites, empreintes qui s’effacent avec le temps et que personne ne voit plus désormais. Instants d'échange, de musique et d’ écriture, au gré des rencontres, Sous le pont d’Avignon est une ode à l'expression humaine dans toute sa splendeur, sa liberté et son écla...

Documentaire - 52 min 

Production Fondation Louis Vuitton & Caméra Lucida - 2015

Diffusion France Télévision

En 2015, Gautier Capuçon crée une classe de violoncelles pour transmettre son expérience musicale à six jeunes artistes internationaux, à la fondation Louis Vuitton. Le film se déroule au rythme des classes et raconte la rencontre du jeune maître avec la jeune et talentueuse autrichienne, Julia Hagen. ​

Une immersion musicale en plein coeur de l’architecture de Frank Gehry.

Documentaire - 52 min 

Production Fondation Louis Vuitton & Caméra Lucida - 2015

Diffusion France Télévision

Avec Gautier Capuçon

Julia Hagen, Javier Martinez Campos, Nathan Chan, Nil Kocamangil, Yoon-Kyung Cho, Aurélien Pascal

En 2015, Gautier Capuçon crée une master class de violoncelles pour transmettre son expérience musicale à six jeunes artistes internationaux, à la fondation Louis Vuitton. Le film se déroule au rythme des classes et raconte la rencontre du jeune maître avec la jeune et talentueuse autrichienne, Julia Hagen. 

Une immersion musicale en plein coeur de l’architecture de Frank Gehry

https://www.youtube.com/user/FondationLV

Imaginez le cri des enfants, la musique live, l'odeur d'une cuisine venant de loin, des rires... vous êtes à Rosmerta et c'est la fête du court-métrage !

Elle aura lieu QUAND MÊME !!

Bon déjà, vous pouvez tous vous rendre sur le site de la fête du court-métrage et profiter de tous les beaux films mis en ligne gratuitement ce long WE http://www.lafeteducourt.com/

Mais, "cerise sur le gâteau", "verre de bière bio bien fraiche" ou "tarte salée aux épices qui déchire" , vous pouvez aussi et surtout aller au cinéma de Rosmerta en vous rendant sur 
https://www.helloasso.com/…/fete-du-court-metrage-avec-123-…

Vous allez voir ce que vous allez voir ! Comédie, comédie dramat...

Avec le conservatoire d'art dramatique à Rayonnement Régional du Grand Avignon en partenariat avec l’Institut des Métiers de la Communication Audiovisuelle, l’IMCA et l'association Vert de Nuit.

L’atelier de cinéma a été mis en place par Sylvie Boutley en 2014 dans l’objectif d’apporter aux acteurs du conservatoire de dernière année, une expérience d’interprétation adaptée au cinéma. 

L’enjeux principal de cet atelier est de faire vivre aux acteurs du conservatoire l’expérience d’un tournage le plus professionnel possible dans le but de réaliser un film exigeant écrit sur mesure pour les acteurs du conservatoire et diffusé en festival où dans des cinémas de la région...

Documentaire de 20 min autour du peintre Boris Daniloff

Réalisation de Florine Clap 

Son de Jean-Frédérick Grosdemange et de Jean-Louis Larcebeau

Production : Vert de Nuit avec le soutien en mécénat de Sylvestre Clap

Direction de l'exposition Messa Daniloff

Pour en lire davantage sur Boris Daniloff, lire l’article précédent « Tournage du film hommage au peintre Boris Daniloff »

19/08/2019

Le tournage pour le film d’exposition en hommage à Boris Daniloff commence dans la canicule du mois de juillet 2019. 

Mes premiers souvenirs de Boris Daniloff remontant à l'été 2013 sont ceux d’un homme portant une belle moustache, qui, tous les matins, place Pie à Avignon, me tendait son tract en me demandant d’un ton bourru si j’aimais la peinture et que, si c’était le cas, il m’invitait rue de la Grande monnaie, pour découvrir son travail… J'y suis allée par curiosité. 

Dans l’atelier j’ai découvert une peinture d’une force rare qui vous empoigne et ne vous lâche pas. Des toiles aux visages d’hommes qui racontent, dénoncent avec humour, cynisme, lucidité l’in...

Fin 2017, je me suis rapprochée du collectif 1,2,3 Soleil (autrefois appelé Les lumières de la ville), comme  « co-réalisatrice » sur les tournages, puis réalisatrice par la suite « Comment j’ai battu le record du tour des remparts ».

L’objectif du collectif est de mettre en place des ateliers avec deux réalisateurs, six habitants d'Avignon, six jeunes mineurs isolés migrants des réseaux RESF, 100 pour 1, de l’ASE ou encore de Rosmerta et ensemble, sur une journée d'écrire et de tourner un film. 

Impressionnée par la force fédératrice et créative du projet, je me suis lancée avec les moyens du bord, fin 2018 dans la réalisation d’une forme documentaire cour...

15/07/2019

Très belle semaine de création avec 6 jeunes très motivés.

Nous avons atteint notre objectif, celui d’écrire, de tourner et de monter un court-métrage. 

Le film, les oiseaux rêveurs, raconte l’histoire de Jules âgé de 16 ans qui vit seul avec son père dépressif et alcoolique. Jules s’enferme dans sa solitude quand un jour il fait la connaissance de Mia… 

Les oiseaux rêveurs

Un scénario collectif de Baptiste Lechesne, Lilia Torregrosa, Matis Reuzeau, Cécilia Blanc, Rémi Blanc, Sacha Prechesmisky

Interprété par Cécilia Blanc et Baptiste Lechesne

Encadrement de l'atelier : Florine Clap 

Equipe de  l'IMCA : Nayma Diaf, Anne Watremez, Rémy Delauzun et Sylvain Métais

Documentaire de 23 min tourné dans le cadre de l’hommage au père Chave du 13 juillet 2019 à la chapelle St Louis. 

Après la seconde guerre mondiale, Vilar crée en 1947 le festival d’Avignon, un théâtre populaire exigeant à la rencontre du public. Robert Chave, fils de cheminot et jeune prêtre catholique avignonnais est ordonné cette même année et pour la première fois de sa vie, il va au théâtre dans la Cour d’Honneur du palais des papes. C’est la révélation ! S’en suivent alors soixante ans de présence au festival. 

Si Jean Vilar a fait entrer le théâtre dans les lieux mythiques de la chrétienté avignonnaise, le père Chave a fait venir l'Eglise au théâtre et entrer...

Please reload